LA MALADIE D'ALZHEIMER
Comment AGI peut aider
10 signes avant-coureurs
Symptômes et diagnostic
Importance d’un diagnostic hâtif
Après le diagnostic : réfuter les mythes
Types de démences
Lexique
 

LA MALADIE D'ALZHEIMER> 

Symptômes et diagnostic

 

LES SYMPTÔMES LES PLUS FRÉQUENTS DE LA MALADIE D’ALZHEIMER

 
  1. Difficulté à se rappeler de nouvelles informations : la personne atteinte oubliera souvent des évènements récents

  2.  Difficulté à accéder à d’anciens souvenirs : la personne atteinte se souvient mieux d’évènements lointains que récents puisque la maladie d’Alzheimer affecte la mémoire du plus récent au plus lointain

  3. Déficience de mémoire fonctionnelle : le type de mémoire requis pour l’accomplissement des diverses étapes d’une tâche. Ceci rend les tâches complexes plus difficiles, même si elles étaient routinières ou aisées auparavant

  4. Problèmes à exprimer sa pensée : ceci s’appelle l’aphasie

  5. Déficience de compréhension du langage : difficulté à comprendre ce que l’autre dit

  6. Manque de jugement : difficulté à soupeser les risques et les avantages dans la prise de décision

  7. Pensée concrète : difficulté à imaginer un état autre que l’état présent

  8. Difficulté à gérer ses émotions, ce qui entraine des changements d’humeur et de personnalité

  9. Difficulté à se concentrer

  10. Confusion et désorientation, ce qui entraine un comportement qui peut sembler bizarre ou paranoïaque

  11. Manque d’intéroception quant à l’étendue du problème : ceci résulte de la perte de mémoire et non de déni de la part de la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer


 

TRAITEMENT

 

Un mythe tenace : "il n’y a rien à faire"


Lorsque nous entendons les mots « dégénérative » et « incurable, » nous assumons que la situation est sans issue, que rien ne peut être fait pour la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer. Ce n’est pas le cas. Certains médicaments peuvent dans certains cas ralentir l’évolution de la maladie. D’autres médicaments peuvent traiter les symptômes comme l’anxiété, la dépression, les hallucinations et les délires. Un médecin spécialisé dans le traitement de la maladie d’Alzheimer et des démences connexes saura mieux prescrire le médicament approprié à chaque cas.

À Montréal, on peut consulter ces spécialistes par recommandation à une clinique de la mémoire, à une clinique d’évaluation gériatrique, au Centre de recherche et d’études sur le vieillissement de l’Université McGill de l’Institut universitaire en santé mentale Douglas ou à l’Institut neurologique de Montréal.