LA MALADIE D'ALZHEIMER
Comment AGI peut aider
10 signes avant-coureurs
Symptômes et diagnostic
Importance d’un diagnostic hâtif
Après le diagnostic : réfuter les mythes
Types de démences
Lexique
 

LA MALADIE D'ALZHEIMER > 

APRÈS LE DIAGNOSTIC : BRISER LES MYTHES

 

MYTHE : ON NE PEUT RIEN FAIRE POUR TRAITER LA MALADIE D’ALZHEIMER OU LES DÉMENCES CONNEXES


  Les mots « dégénérative » et « incurable » peuvent nous amener à en conclure que la situation est sans espoir, que l’on ne peut rien faire pour la personne qui souffre des symptômes de la maladie d’Alzheimer. Rien n’est plus faux.

Certains médicaments peuvent ralentir la progression de la maladie. D’autres peuvent traiter les symptômes comme l’anxiété, la dépression, les hallucinations et les délires. Un médecin spécialisé dans la maladie d’Alzheimer et les troubles connexes peut prescrire le médicament et le traitement approprié à chaque personne. À Montréal, ces spécialistes se retrouvent aux cliniques de la mémoire, aux cliniques d’évaluation gériatriques, au Centre d’étude sur le vieillissement de l’Université McGill de l’Institut Universitaire de santé mentale Douglas ou à l’Institut Neurologique de Montréal.

On peut cependant faire BIEN des choses pour une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer ou d’une démence connexe en sus du traitement médical. Comme bien des maladies neurologiques (maladies du cerveau), la maladie d’Alzheimer se manifeste au niveau du comportement, c’est-à-dire qu’elle n’est visible qu’aux changements de comportement de la personne atteinte.

Les aidants naturels qui apprennent à comprendre, à accepter et à s’adapter à ces changements comportementaux améliorent grandement la qualité de vie des personnes diagnostiquées et la leur.

AGI cherche à aider toute la famille aux prises avec la maladie d’Alzheimer ou une démence connexe en donnant à la personne atteinte, à ses aidants et à sa famille les moyens de profiter de la vie autant que possible et de vivre positivement avec la maladie d’Alzheimer.

Nous savons que tout cela n’est pas aisé : voilà pourquoi le personnel de nos services de soutien et les mentors du Filet de sécurité sont là pour vous accompagner tout au long de la maladie. Nous croyons à notre famille AGI et en créant une communauté de soutien, de formation et d’éducation, nous vous aiderons, vous l’aidant naturel et votre proche atteint de la maladie d’Alzheimer ou de démence connexe, à tirer partie de vos capacités, de votre résilience, de votre créativité et de votre débrouillardise.